Fleurissement

Porté par le comité de quartier, l’opération « verdissons nos murs » se compose d’une aide technique et financière de la mairie pour la réalisation de fosses de végétalisation le long des façades.

Comment ça marche ?

Il vous faut tout d’abord envoyer une demande de végétalisation accompagné d’un croquis ou de photos par mail ou par courrier auprès du service agenda 21 de la ville.

Demande de végétalisation

Votre dossier est ensuite étudié par les services de la Ville, qui étudient la faisabilité technique du projet (présence de réseaux sous le trottoir, espace laissé pour le passage des piétons).

Carte des façades éligibles (largeur des trottoirs)

Si le projet est accepté, une entreprise réalisera les travaux, sous la responsabilité de la Direction des Parcs et Jardins. Une fosse, comprenant une bordure et un mélange terre-compost, est ainsi creusée. Sa taille standard est de 50x20cm et d’une profondeur de 30cm. Ces dimensions peuvent s’adapter à votre façade.

Ensuite à votre charge d’acheter, de planter et surtout d’entretenir vos végétaux, aidé des conseils des services de la mairie.

Les avantages
Cette alternative au fleurissement classique participe à l’amélioration et à l’embellissement de la ville, permettant aux habitants de laisser la nature s’exprimer sur les murs. Esthétique donc, mais pas seulement… Écologique avant tout… ce type d’aménagement a plusieurs fonctions intéressantes:

– les plantes grimpantes participent à la dépollution de l’air en fixant de nombreux polluants et poussières en suspension dans l’air

– elles isolent et régulent la température des murs : en été, le lierre crée un écran contre la chaleur du soleil sur le mur et en hiver, le lierre protège des vents froid

– elles protègent les murs des éléments climatiques

– elles offrent aux insectes et oiseaux de nos villes un habitat et une source de nourriture

– chaque plante grimpante installée participe au lien écologique entre les espaces verts de la ville jusqu’à vos jardins…

 

Historique du projet du comité de quartier
L’idée part du constat que l’une des préoccupations des habitants est la propreté des rues. En effet c’est l’une des premières choses qui vient à l’esprit lorsque l’on parle du comité de quartier aux habitants du « Petit Ronchin ».

Entretenir la voirie et ramasser les déchets coute cher à la commune. Malgré tous les moyens déployés beaucoup de personnes rencontrées trouvent leur rue peu agréable et sale.

Lorsque l’on parle de déchets en ville il y a plusieurs questions sous-jacentes :

Comment réduire la production de déchet à la base ? Les déchets retrouvés sont en écrasante majorité des produits de suremballage en tout genre.
Comment responsabiliser les habitants qui laissent trainer leurs déchets par terre ?
Comment réduire le temps d’entretien des rues de la commune ?
Nous sommes partis de l’hypothèse que si l’on permet aux habitants de se réapproprier les espaces de proximité on obtiendra un effet positif sur la saleté des rues.

C’est pourquoi nous souhaitons mettre en place un projet qui pourra permettre aux habitants de jardiner les rues du quartier, en aménageant une plate-bande végétale entre les murs des maisons/immeubles et le trottoir permettra de participer à l’amélioration de leur cadre de vie, de se responsabiliser vis-à-vis du respect des espaces publics, de créer du lien social entre voisins… mais aussi de changer de regard sur les « mauvaises herbes » en ville, synonyme habituel d’un manque d’entretien et de saleté.

Les habitants qui ont une bande de terre vont avoir la responsabilité de s’occuper de ce petit espace de nature devant chez eux. Cet aménagement va d’une part amener les voisins à se rencontrer et d’autre part ils auront à cœur d’embellir cette plate-bande. Enfin, les passants prendront eux aussi le réflexe de prendre soin de ne pas salir des rues rendues agréables.